Dossiers prioritaires

Le Comité de Développement Stratégique a lancé en 2008 une campagne de promotion des atouts de la Région de Charleroi-Sud Hainaut. Cette campagne intitulée « Charleroi – Sud Hainaut, on n’a pas fini de vous étonner » s’appuyait sur un plan de communication, l’élaboration d’un message porteur rompant avec les standards institutionnels classiques et une charte graphique.

Parmi les outils de communication, le Comité a réalisé un catalogue d’entreprises (véritable « échantillon représentatif » de la richesse et de la diversité du tissu économique et entrepreneurial de la région), différents supports visuels, un site internet (présentant, en autres, les portraits d’entreprises ainsi que les bonnes nouvelles et atouts de la région), un film de présentation de la région, un film sur l’Aéropole,...

Pendant les années suivantes, le Comité de Développement Stratégique a continué de faire vivre cette campagne en s’associant à une série d’évènements comme les « 20 ans du Brussels South Charleroi Airport (BSCA) »,  les « 20 ans de la Mission Régionale pour l’Emploi de Charleroi (MIREC) », « Charleroi 1911-2011 »,   le projet « Inside Out/Smile » porté par le BPS 22,…

Documents et liens utiles
Télécharger le fichier

Supports de communication

Télécharger le fichier

Visuel BSCA

Télécharger le fichier

Visuel Aéropole

Télécharger le fichier

Visuel Viridaxis

Télécharger le fichier

Visuel Tripy

Télécharger le fichier

Visuel Musée de la photo

Télécharger le fichier

Visuel Lacs de l'Eau d'Heure

Télécharger le fichier

Visuel Thuin

Télécharger le fichier

Visuel Ecoterre

Télécharger le fichier

Visuel Ecoplast

Télécharger le fichier

Visuel Chimay

Télécharger le fichier

Visuel Cenaero

Télécharger le fichier

Visuel Biopark

En 2012, le Comité de développement stratégique de la région de Charleroi et du Sud Hainaut a mis en place une campagne de communication et de sensibilisation dans le cadre de la désignation de Charleroi comme « Ville européenne du sport ». Cette campagne était déclinée sur le thème du sport pour tous.

Une multitude d’activités ont ainsi été proposées ou soutenues : 10 Miles, finale 2012 du cross interscolaire de la Fédération Wallonie-Bruxelles, journée nordique sports-santé-nature au Bois du Cazier à Marcinelle, « Women Race », « Sport Terrils Aventure » au Bois du Cazier, Trophée des communes sportives, congrès international sur la médecine sportive, … Dans le cadre de ces activités, différents supports de communication ont été réalisés et diffusés afin de faire vivre la campagne « Charleroi Sud Hainaut, on n’a pas fini de vous étonner ».

Documents et liens utiles
Télécharger le fichier

Colloque international des sciences et de la médecine du sport

Le 25 mars 2014, le Comité de développement stratégique a organisé l’événement « Charleroi, Capitale des métiers », au Bois du Cazier. La région de Charleroi et du Sud Hainaut compte de multiples acteurs majeurs de l’enseignement, de la formation professionnelle mais également de la recherche présents sur son territoire. Des acteurs guidés par une même volonté : celle d’atteindre l’excellence. 

L’Université libre de Bruxelles et l’Université de Mons ont ainsi développé à Charleroi plusieurs sections : sciences de gestion, ingéniorat, sciences informatiques, sciences du travail, santé publique, biochimie, biologie moléculaire et cellulaire, sciences psychologiques et de l’éducation… Les enseignements supérieurs de type court et de type long y rassemblent près de 6 000 étudiants dans des disciplines variées : soins infirmiers, sciences agronomiques, communication, droit, électromécanique, aérotechnique, sciences industrielles… Quant à l’enseignement de promotion sociale, il représente plus de 3 000 étudiants. 

De nombreux centres de formation performants implantés à Charleroi sont des références dans plusieurs domaines : l’industrie graphique, les technologies de l’industrie, les technologies de l’information et de la communication et l’aéronautique. Sans oublier, le centre IFAPME qui propose des formations en alternance ou en horaires décalés. 

De plus, trois centres de recherche parmi les meilleurs en Europe sont installés sur le site de l’Aéropole de Charleroi : CENAERO (aéronautique), CETIC (technologies de l’information et de la communication) et IMMUNE HEALTH (sciences du vivant). Quant au Biopark Charleroi Brussels South, il regroupe des instituts de recherche universitaire, des plateformes technologiques, des entreprises, des structures de valorisation de la recherche, des incubateurs et un centre de formation dans le secteur des biotechnologies. 

Enseignement et formation : des projets innovants d’ampleur 

Convaincue que le développement des compétences et la maîtrise des nouvelles technologies sont la clef d’un développement économique harmonieux, la région de Charleroi et du Sud Hainaut met en place des projets innovants et structurants : 

 - Le Campus technologique propose une filière de formation industrielle de18 à 65 ans qui réunira tous les opérateurs de tous les réseaux d’enseignement et de formation et de tous les niveaux de qualification, du technicien à l’ingénieur.

 - La Cité des métiers constituera, au centre de Charleroi, un  pôle d’excellence inter-réseaux qui proposera et renforcera des formations de niveau secondaire supérieur touchant aux métiers de l’industrie et de la construction. 

 - L’Université ouverte constitue un ensemblier et une agence de promotion des formations à horaire décalé proposées dans l’ensemble de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

 

Documents et liens utiles
Télécharger le fichier

Brochure Charleroi, Terre d'excellence

La région de Charleroi et du Sud Hainaut est constituée de 21 communes des arrondissements de Charleroi et de Thuin. D’une superficie de 1218 km2, elle compte près de 460 000 habitants. Jusqu’ici, à l’échelle de ce territoire, les données statistiques en matière de population, de logement, de services, de formation, d’emploi, d’économie,… n’avaient jamais été compilées et rassemblées.

 

C’est la raison pour laquelle, suite à l’élaboration d’un diagnostic régional intitulé « Synthèse de diagnostics sur la région de Charleroi-Sud Hainaut », le Comité a souhaité réaliser un Atlas socio-économique.

 

Un document illustré de nombreuses cartes, graphiques et illustrations. L’objectif de l’Atlas socioéconomique de la région de Charleroi et du Sud Hainaut est de présenter les données et indicateurs nécessaires à la compréhension des diverses évolutions au sein du bassin de vie de la région. En plus d’une photographie du territoire, cette publication apporte un éclairage sur les perspectives et enjeux à venir. L’Atlas sera remis à jour chaque année.

 

La deuxième édition de l’Atlas socio-économique de la région de Charleroi et du Sud Hainaut vient est sortie de presse en novembre 2015. Cette nouvelle publication permet d’analyser l’évolution des données entre la première et la deuxième édition.

 

 

Documents et liens utiles
Télécharger le fichier

Atlas socio-économique (première partie)

Télécharger le fichier

Atlas socio-économique (deuxième partie)

Soutenu par le Comité, ce projet de l’IPIEQ permet de mener des actions de sensibilisation et d’orientation des jeunes élèves du premier degré de l’enseignement secondaire notamment par rapport aux métiers en pénurie et aux métiers technologiques.

Faisant suite à une analyse de l’offre scolaire, menée sur la zone, en partenariat avec le CSEF de Charleroi, l’IPIEQ (Instance de Pilotage Inter-réseaux de l'Enseignement Qualifiant) a constaté un problème d’orientation dans le chef des élèves du secondaire. En effet, les formations menant aux métiers en pénurie existaient, mais étaient trop peu fréquentées, et ce, en dépit des débouchés réels sur le marché de l’emploi. Les causes majeures d’un tel paradoxe résident principalement dans les représentations négatives qui entourent les métiers technologiques en particulier et l’enseignement qualifiant en général. Il fut dès lors acté qu’un effort particulier devait être réalisé au niveau de la sensibilisation et de l’orientation des jeunes. C’est dans cette optique que l’Instance de Charleroi a élaboré un projet prometteur de « sensibilisation active » destinés spécifiquement aux élèves du premier degré de l’enseignement secondaire.

 

Afin de redonner du succès à ces filières porteuses, il convient d’améliorer la représentation que se font les élèves des métiers mais aussi de l’enseignement qualifiant. Cette action vise à attiser la curiosité de l’élève pour les métiers technologiques, à lui faire découvrir des aptitudes personnelles et à favoriser un choix de trajectoire positif de sa part. Concrètement, des élèves de deuxième année du premier degré du Secondaire suivent, dans les écoles participantes, le cours d’éducation par la technologie au sein d’une école qualifiante mieux équipée pour la pratique et plus proche du monde du travail. Avec une image de l’enseignement qualifiant ainsi démystifiée, l’élève peut choisir librement son parcours scolaire et ses projets en toute connaissance de cause.

La démarche originale s’avère d’autant plus intéressante qu’un choix personnel et positif de la part de l’élève contribue, bien souvent, à sa réussite. En place depuis la rentrée de septembre 2009, ce projet mobilise plus de 1.500 élèves et une vingtaine d’établissements de la région par an. Ces jeunes découvrent par la pratique des métiers dits « en pénurie » dans les secteurs de l’Industrie, de la Construction, de la Restauration et de l’Agronomie. Ils plantent, repiquent, rabotent, scient, cuisinent.Dans les ateliers, les élèves s'activent et s'intéressent. Les jeunes peuvent aussi visiter des laboratoires de sciences où des plus grands manipulent consciencieusement, expliquent et parlent de leur avenir. Le projet connaît un vrai succès.

 

Documents et liens utiles

Avec le soutien du Comité de développement stratégique, les Villes et communes de la région de Charleroi et du Sud-Hainaut et les opérateurs publics organisent chaque année le Forum Immobilier Charleroi Sud-Hainaut. Un événement organisé par l'Intercommunale IGRETEC. Un rendez-vous incontournable pour découvrir les projets et les potentialités d'investissement dans la région, développer des partenariats public-privé, créer de nouvelles opportunités d'affaires et participer à des ateliers et des conférences thématiques. Vers le site du Forum Immobilier.

Documents et liens utiles

Le Comité de développement stratégique a accompagné et continue d’accompagner le développement de l’Université ouverte de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Une convention de partenariat prévoyant notamment un soutien du Comité a ainsi été signée avec le CIFOP, le CUNIC et la Ville de Charleroi.

En collaboration étroite avec les universités de la Fédération Wallonie-Bruxelles, l’Université Ouverte constitue un ensemblier et une agence de promotion et de soutien à la mise en place de formation universitaire tout au long de la vie. Basée à Charleroi, terre d’inter-réseaux, l’Université Ouverte a pour objectifs de promouvoir l’offre universitaire à horaires décalés de la Fédération Wallonie-Bruxelles, de détecter puis d’analyser des besoins sous-régionaux en formations universitaires tout au long de la vie, de mettre en relation permanente les différents acteurs de l’amont et de l’aval de la formation et d’accompagner et de soutenir la mise en place d’offre de formations universitaires ponctuelles et délocalisées répondant aux besoins régionaux.

Documents et liens utiles
Télécharger le fichier

Descriptif des projets

Télécharger le fichier

Charleroi, Terre d'Excellence

La Cité des métiers constituera le premier pôle d’excellence d’enseignement interréseaux de Belgique qui proposera et renforcera des formations de niveau secondaire supérieur touchant aux métiers de l’industrie et de la construction. Un espace d’orientation tout au long de la vie ainsi qu’une école de la créativité s’y installeront également. La Cité des métiers  ce sera : 40.000 m2 en plein cœur de Charleroi, 30 millions d’euros d’investissements publics, plus de 50 métiers à découvrir, à tester, à apprendre sur deux sites (Université du travail et Aumôniers du travail), 2 Centre de Technologies avancés, un guichet unique de conseils, d’information et de découverte des métiers, la première école de Belgique de la Créativité.

L'ouverture de la Cité des métiers est prévue en septembre 2017. Les partenaires de ce projets sont la Ville de Charleroi, le Comité de développement stratégique de la région de Charleroi - Sud Hainaut, le CSEF de Charleroi, l'Université du travail, les Aumoniers du travail,  la Fédération Wallonie-Bruxelles et la Wallonie. Pour plus d’infos sur le projet : www.csefcharleroi.be.

Documents et liens utiles
Télécharger le fichier

Descriptif des projets

Télécharger le fichier

Charleroi, Terre d'Excellence

Constituée grâce à un partenariat public-privé, la Plateforme wallonne de Thérapie Cellulaire, en cours d'installation à l'Aéropole de Charleroi, va permettre la production à grande échelle de médicaments de thérapie cellulaire. Issue d'un partenariat entre la Région wallonne (via la Sofipole et Sambrinvest) et le secteur privé (Promethera Biosciences et Bone Therapeutics), elle débutera sa production en 2015.

La plateforme, unique en son genre, dote ainsi la région de Charleroi et du Sud Hainaut et, plus largement, la Wallonie, d’un nouveau pôle de haute technologie particulièrement innovant, afin de répondre aux besoins de croissance des sociétés de thérapie cellulaire qui connaissent un essor croissant en Belgique. L’investissement total atteint 20 millions d’euros. Une centaine de nouveaux emplois directs et plus de 200 emplois indirects (sous-traitants) seront ainsi créés dans les mois à venir.

La Société d’Infrastructures, de Services et d’Energies (SISE) fournira les locaux et services communs : fourniture d’énergie, eau, logistique, et infrastructures. Près de 2000 m² de salles blanches pour la production et 1300 m² de locaux pour le contrôle qualité et la recherche, ‘state of the art’, sont ainsi en cours de construction. Ces infrastructures permettront de produire plus de 5000 lots de médicaments par an.

 

Documents et liens utiles

Après avoir accompagné le déploiement du Campus technologique à l’Aéropole. La Commission Capital humain travaille aujourd’hui à l’installation d’une Cité des sciences et de l’innovation technologique dans le centre de Charleroi en complémentarité avec la Cité des Métiers et l’Université ouverte. L’objectif est d’abriter, au sein de cette cité :

- Un « Espace Enseignement » abritant les filières technologiques de la Haute Ecole Condorcet, de la promotion sociale, de l’UMons et de l’ULB.

- Un « Espace Recherche » lié essentiellement à l’efficacité énergétique et au développement durable

- Un « Espace numérique et créatif » composé d’un espace dédié à la créativité et à l’entreprenariat, au numérique et à la sensibilisation à l’évolution des métiers, des sciences et des techniques concernées.

- Un « Espace de convivialité et du savoir »

Documents et liens utiles

Le désenclavement du Sud de la région de Charleroi et du Sud Hainaut fait partie des dossiers prioritaires du Comité de développement stratégique depuis sa création, en 2007. Celui-ci estime, en effet, que les projets de la E420 et de N54 sont indispensables, respectivement, pour le désengorgement de la sortie Sud de Charleroi et le désenclavement de la zone Erquelinnes/Merbes-le-Château. Les enjeux de la réalisation du chainon manquant que constitue la E420 sont cruciaux pour notre région tant en termes de mobilité que de développement économique.

Documents et liens utiles

En 2010, le Comité de Développement Stratégique décida de mettre en place une commission ayant comme objectif de créer un véritable pôle audiovisuel à Charleroi. Celui-ci se matérialisera par le rapprochement physique de la RTBF et de Télésambre au sein d’une même structure à la Place de la Digue. Cette expérience pilote pérennisera la présence significative de la RTBF à Charleroi, assurera la viabilité à long terme de Télésambre, dégagera de nouvelles perspectives de développement pour les deux télévisions (tout en assurant leur autonomie rédactionnelle) et fera de Charleroi la pionnière en la matière !

Documents et liens utiles
Télécharger le fichier

Image de synthèse du Pôle de l'audiovisuel

Développés par l’intercommunale IGRETEC, les 21 parcs d’activités économiques de la région de Charleroi et du Sud Hainaut regroupent plus de 650 entreprises actives dans de nombreux secteurs d’activités et représentent plus de 1000 hectares.  Soucieuse d’offrir la gamme la plus large possible d’infrastructures adaptées aux besoins des entreprises et de proposer de nouveaux espaces, l’intercommunale vient de mettre en œuvre trois nouveaux parcs d’activités économiques et deux extensions qui représentent quelques 250 nouveaux hectares de terrains totalement équipés : Charleroi - Airport I et II, l'Ecopole, l'extension du PAE de Thuin-Lobbes et l'extension du PAE de Chimay-Baileux.

Dans les mois et années à avenir, IGRETEC proposera de nouveaux espaces dédiés à l'activité économique : les AMS Sud et Nord, l'extension du PAE de Fleurus-Farciennes ainsi que les microzones "Léonard-Giot", "Surchiste" et "Sainte-Pauline". En outre, IGRETEC propose également plus de 50.000 m² de bureaux, ateliers et laboratoires situés dans les parcs d’activités économiques et en centre-ville.

Documents et liens utiles

Initiative du Gouvernement wallon et du Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, les Bassins de vie Enseignement qualifiant – Formation – Emploi sont un dispositif permanent et structuré favorisant les collaborations entre l’ensemble des acteurs du monde de l’enseignement qualifiant (secondaire, supérieur et promotion sociale), de la formation professionnelle et de l’emploi. Les bassins de vie permettront une concertation permanente entre ces acteurs et les partenaires sociaux afin de permettre une véritable cohérence des offres d’enseignement qualifiant et de formation professionnelle.

Les bassins de vie permettront également de favoriser le développement de projets conjoints visant à l’amélioration des dispositifs d’enseignement qualifiant et de formation professionnelle au niveau local. 10 bassins de vie Enseignement – Formation – Emploi ont été créés : 1. Wallonie picarde, 2. Hainaut Centre, 3. Hainaut sud, 4. Brabant wallon, 5. Namur, 6. Luxembourg, 7. Huy-Waremme, 8. Liège, 9. Verviers, 10. Bruxelles.

Le bassin de vie Hainaut Sud comprend les communes suivantes : Aiseau-Presles, Anderlues, Beaumont, Cerfontaine, Charleroi, Châtelet, Chimay, Courcelles, Couvin, Erquelinnes, Farciennes, Fleurus, Fontaine-l’Evêque, Froidchapelle, Gerpinnes, Ham-sur-Heure, Les-Bons-Villers, Lobbes, Merbes, Momignies, Montigny-le-Tilleul, Philippeville, Pont-à-Celles, Sivry-Rance, Thuin, Viroinval, Walcourt.

 

 

bassins de vie

 

Documents et liens utiles

Le 21/11/2014, le Comité de développement stratégique a adopté sa nouvelle liste de dossiers prioritaires. Il s'agit des projets auxquels les forces vives de la région de Charleroi et du Sud Hainaut sont particulièrement attachées et ce, afin d'amplifier son dynamisme économique et son redéploiement.

Documents et liens utiles

Le 29 juin 2012, le Comité de Développement stratégique de la région de Charleroi et du Sud Hainaut a approuvé son Plan d’actions, document de référence qui reflète de manière très concrète et détaillée les ambitions de notre territoire pour l’avenir, à moyen et long termes.

Fruit de la mobilisation de l’ensemble des acteurs du développement de notre région, il synthétise plus de 200 contributions, tous secteurs confondus (développement économique, recherche, environnement, politiques urbaines et rurales, tourisme, enseignement, formation, culture, mobilité, inclusion sociale,…)

Réalisé à l’aube d’une nouvelle période de programmation des fonds structurels européens, il reprend une série de projets élaborés dans la continuité des efforts entrepris jusque là tout en s’appuyant sur des piliers novateurs et ce, afin d’apporter une réponse aux enjeux du redéploiement de notre territoire.

Documents et liens utiles
Télécharger le fichier

Plan d'actions de la région de Charleroi et du Sud Hainaut

Le Plan régional stratégique et prospectif pour la région de Charleroi et du Sud Hainaut a pour objectif d'augmenter de manière très sensible l'attractivité de ce territoire et de stimuler son développement socio-économique.

Le plan recommande à la région de s’appuyer sur deux plateformes complémentaires afin de créer des emplois à court et à long termes :

- 4 atouts : Miser sur les grands secteurs d’activité - Rénovation / Grands travaux, Pôle social, Pôle d’excellence en enseignement et formation, Pôle Transport et Logistique ;

- 4 jokers : Miser sur les grands secteurs d’avenir de notre territoire : Méca 3.0, Hub Santé, Eco-Vert, Big Data & e-Objects.

A ce stade, de nombreux groupes de travail sont chargés de concrétiser de multiples projets et d'identifier de nouvelles initiatives porteuses.

Documents et liens utiles

En novembre 2011, le Comité de développement stratégique de la région de Charleroi et du Sud Hainaut et l’Agglomération de Maubeuge Val de Sambre ont officialisé la mise en place d’une plateforme transfrontalière. L’objectif de cette plateforme est de contribuer à un développement équilibré de l’espace de coopération et d’affirmer le positionnement transfrontalier de la région.

Le 16 janvier 2014, les deux parties ont annoncé leur volonté de créer un Groupement européen de coopération territoriale, première étape vers une initiative qui se veut ouverte à d’autres territoires voisins. Il s’agissait pour les partenaires d’affirmer leur volonté de développer de nouvelles initiatives communes notamment dans le cadre de la programmation Interreg 2014-2020.  De nouveaux projets verront le jour dans divers domaines : tourisme, culture, connexions entre territoires et mobilité, animation économique, emploi...

Documents et liens utiles

Dans le cadre de la programmation FEDER 2014-2020, le règlement UE n° 1301/2013 prévoit que le développement urbain intégré doit être soutenu à l’aide d’un axe prioritaire spécifique. Ce même règlement précise :

- que 5% des ressources FEDER attribuées au niveau national doivent être allouées à des actions intégrées en faveur du développement urbain intégré ;

- que les entités infrarégionales (EIR) chargées de la mise en oeuvre des stratégies urbaines durables sont responsables de la « sélection des opérations ».

Conformément aux prescrits du règlement européen, le programme opérationnel FEDER Wallonie-2020.EU s’est doté d’un axe 5 intitulé « Développement urbain intégré 2020 ». Celui-ci est réservé aux projets situés sur le territoire de douze communes identifiées comme prioritaires : Charleroi, Liège, Mons, La Louvière, Sambreville, Namur, Herstal, Seraing, Verviers, Tournai, Mouscron, Arlon.

En application des éléments exposés ci-dessus, le CDS et le Gouvernement wallon ont signé une convention de délégation de mission en date du 25 mars 2015. Celle-ci :

désigne le Comité de développement stratégique de la région de Charleroi et du Sud Hainaut, en tant qu’EIR compétente pour la commune prioritaire de Charleroi et lui confie un certain nombre de tâches relatives à la sélection finale des projets qui bénéficieront de l’Axe 5 ;

- confie au CDS la mission d’établir et de présenter devant la TASK-FORCE indépendante une stratégie urbaine intégrée pour la zone prioritaire de Charleroi ;

- confie au CDS le soin de sélectionner les projets qui bénéficieront d’un concours du FEDER dans le cadre de l’Axe 5 sur la base des informations suivantes :

o l’enveloppe budgétaire qui est assignée à l’EIR au sein de l’Axe 5 par décision de la TASK-FORCE ;

o le jugement de la TASK-FORCE sur le caractère éligible des projets relevant des priorités d’investissement 4E (stratégies de développement à faible émission de carbone) et 6E (revitalisation des villes) ;

o les recommandations de la TASK-FORCE quant à la pertinence de ces projets.

Le samedi 21/03/2015, une délégation du Comité de développement stratégique et de la ville de Charleroi a présenté devant la TASK-FORCE la stratégie de développement urbain intégré de notre région et de la Ville de Charleroi. En juin 2015, le Comité de développement stratégique s’est réuni afin de sélectionner les projets qui bénéficieront des financements liés à l’AXE5 « Développement urbain intégré » de la programmation FEDER 2014-2020. Les montants attribués dans le cadre de l’Axe prioritaire 5 devaient l’être à des projets s’inscrivant dans les priorités d’investissement 4E (stratégies de développement à faible émission de carbone) et 6E (revitalisation des villes). Par ailleurs, parmi ceux-ci, seuls les projets identifiés comme pertinents par la TASK-FORCE peuvent bénéficier du cofinancement à charge du budget wallon (50%).

Documents et liens utiles

Le Schéma de développement territorial constituera un document de planification territoriale stratégique à l’échelle du Bassin de vie de Charleroi. Il abordera différentes politiques sectorielles comme le développement économique, l'urbanisme, l'habitat, les déplacements, les équipements commerciaux, l’environnement,… Le schéma constituera la suite logique du plan stratégique et prospectif développé par le Comité. Celui-ci a, en effet, identifié les grands axes du potentiel de regénération économique de notre territoire. Le SDT permettra d’en fixer le positionnement. Le Comité de développement stratégique a étudié deux initiatives étrangères, à savoir les Schémas de cohérence territoriale (SCOT) de Lyon et de Nantes.

Le Schéma de développement territorial aura pour objectif d’être un document de planification territoriale stratégique à l’horizon 2030, un projet de territoire, un outil d’aide à la décision qui s’appuiera sur une vision claire et objective des enjeux et défis spécifiques de notre territoire. Le territoire de référence dans le cadre de ce projet est le Bassin de vie de Charleroi.

Documents et liens utiles

La réhabilitation d’une partie des terrains de la Porte Ouest vise à intégrer harmonieusement activités économiques et qualités urbanistiques en travaillant, en particulier, sur les liaisons fonctionnelles et sur les transitions entre fonctions. Dans ce cadre, de nombreuses questions se posent en matière de mobilité et d’accessibilité de la zone.

C’est la raison pour laquelle le Comité de développement stratégique, via le Syndicat d’études, a récemment réalisé schéma d’accessibilité et de mobilité de la Porte Ouest de Charleroi.

Ce schéma vise notamment à :

o Limiter le trafic des poids lourds dans le centre de Marchienne-au-Pont ;

o Améliorer la qualité de vie le long de la N90 ;

o Délester la N90 au niveau de Marchienne-au-Pont ;

o Limiter le trafic poids lourds sur l’Avenue Paul Pastur ;

o Donner un accès adapté au R3 depuis la Porte Ouest

o Drainer le charroi généré par les pôles économiques et industriels de la Porte Ouest.

Documents et liens utiles

Le 18 décembre 2015, le Comité de développement stratégique a décidé de mettre en place une « Commission Mobilité ». Celle-ci permettra d’initier les débats et d’étudier l’ensemble des dossiers et problématiques liés à l’amélioration de la mobilité multimodale sur l’ensemble du territoire du Bassin de vie de Charleroi.

Afin de développer une approche multi-disciplinaire et une vision stratégique, il apparait nécessaire de mener la réflexion sur un plan supra-local et d’oeuvrer à la réalisation d’un outil commun afin de planifier la mobilité à l’échelle du bassin de vie (pour tous les modes de transports et tous les usagers). Cet outil constituera un volet complémentaire au Schéma de développement territorial initié par le Comité. Il s’agira de dégager une stratégie partagée visant à développer des mesures concertées dans la poursuite de l’intérêt général et ce, au niveau de l’ensemble du territoire. Il s’agira également de prendre autant en considération les besoins urbains que leurs pendants ruraux et d’améliorer les connexions entre les territoires.

Documents et liens utiles

 

La réhabilitation d’une partie des terrains de la Porte Ouest vise à intégrer harmonieusement activités économiques et qualités urbanistiques en travaillant, en particulier, sur les liaisons fonctionnelles et sur les transitions entre fonctions. Dans ce cadre, de nombreuses questions se posent en matière de mobilité et d’accessibilité de la zone. C’est la raison pour laquelle le Comité de développement stratégique a récemment initié les démarches visant à la réalisation d’un schéma d’accessibilité et de mobilité de la Porte Ouest de Charleroi.

 

Documents et liens utiles

Dans le cadre de la programmation 2014-2020 du FEDER, les villes, communes et les principaux acteurs de la région de Charleroi et du Sud Hainaut ont déposé plusieurs portefeuilles de projets ambitieux. Le Comité de Développement Stratégique et l’intercommunale IGRETEC ont suivi l’ensemble des portefeuilles, participé à leur élaboration et joué un rôle fédérateur dans ce cadre.

Dans le cadre de la nouvelle période de programmation des fonds structurels européens et tout particulièrement du Fonds européen de Développement régional (FEDER), la région de Charleroi et du Sud Hainaut va développer plusieurs projets ambitieux et structurants en matière de revitalisation urbaine, d’innovation et de développement économique.

Le portefeuille « CHARLEROI DISTRICT CRÉATIF » porté par la Ville de Charleroi est un imposant projet de requalification urbaine centré sur le quadrant nord-ouest du centre-ville. Il regroupe un ensemble de projets concentrés autour d’un programme d’investissements intégré et cohérent. Parmi ces projets, certains apparaissent déjà comme emblématiques, à l’instar de la rénovation du Palais des Expositions, la création d’un Centre de Congrès (sur l’emplacement de l’actuelle gare des bus), la rénovation du Palais des Beaux-Arts et du BPS 22, la création d’un Centre Universitaire dans le bâtiment Zénobe Gramme, la revitalisation de l’espace urbain (reconfi guration de plusieurs boulevards, transformation de la trémie sous le boulevard Solvay et création d’un accès direct au petit ring à partir du parking des Expos), la rénovation du coeur historique de Charleroi (la Place Charles II et la Place du Manège), la requalification des quais de la Sambre (la rive droite), ou encore la mise en oeuvre du Plan lumière.

En matière de revitalisation urbaine, d’autres projets porteurs sont également menés dans le cadre de la nouvelle programmation FEDER par d’autres communes de la région de Charleroi et du Sud Hainaut. Citons notamment les projets portés par Farciennes, Pont-à-Celles, Thuin et Chimay.

Terre d’accueil pour les entreprises, la région de Charleroi et du Sud Hainaut va également s’appuyer sur les fonds structurels européens afin de requalifier 3 parcs d’activités économiques (l’Aéropole, le PAE de Montignies-sur-Sambre et le parc logistique de Courcelles), de réaliser un nouveau parc (le PAE des AMS à Marchienne-au-Pont) et d’étendre la Plateforme multimodale de Charleroi-Châtelet (MCC).

Par ailleurs, en matière d’animation économique, plusieurs projets portés par Héraclès, le Hub créatif, IGRETEC, l’UCM, Hainaut Développement et la CCIH visent à renforcer l’accompagnement des entreprises et à favoriser la création de PME innovantes.

Enfin, la nouvelle programmation FEDER permettra aux centres de recherche de la région de mener de nouveaux projets importants (Biopark, Sirris, Cenaero, Cetic…) et à l’intercommunale IGRETEC de réaliser un nouvel incubateur.

 

Documents et liens utiles
Télécharger le fichier

Communiqué de presse - Portefeuille de la Ville de Charleroi

Télécharger le fichier

Fiches détaillées du Portefeuille Feder de la Ville de Charleroi

Le Comité de développement stratégique diffusera prochainement une brochure de promotion de la région de Charleroi et du Sud Hainaut. Agglomération de près de 500 000 habitants, la région de Charleroi et du Sud Hainaut  affiche une vitalité économique surprenante et un dynamisme culturel remarquable. Située en Wallonie, une des trois régions qui composent le Royaume de Belgique, elle est constituée de 21 communes . Autrefois berceau de la révolution industrielle, la ville de Charleroi, la plus grande métropole wallonne, constitue le pôle majeur de ce territoire innovant et entreprenant. Charleroi - Sud Hainaut : une terre d’accueil pour vos projets, une terre de tourisme et de culture, une terre d’excellence !

La région de Charleroi et du Sud Hainaut se singularise par une grande complémentarité entre la partie Nord, la région de Charleroi, présentant essentiellement un tissu urbanisé très dense, et la partie Sud, la Thudinie et la Botte du Hainaut, à caractère rural et touristique. Ce territoire peut aujourd’hui s’appuyer sur des atouts et réussites indéniables tels que plusieurs parcs d’activités économiques à la pointe des nouvelles technologies, des centres de recherche de renommée internationale, le deuxième aéroport de Belgique, des centres de formation performants, des institutions culturelles créatives et avant-gardistes, des sites touristiques préservés ainsi qu’un patrimoine matériel et immatériel reconnu par l’UNESCO.

 

Documents et liens utiles
Télécharger le fichier

Brochure Charleroi - Sud Hainaut

Le territoire du Sud de l’Entre-Sambre-et-Meuse est assez atypique puisqu’il regroupe 12 communes[1] de la Province du Hainaut et de la Province de Namur. Néanmoins, les acteurs de ce territoire ont démontré l’existence d’une cohérence et d’une cohésion territoriale propres à cette zone, qu’il s’agisse des déplacements scolaires et professionnels, de partenariats dans le secteur de l’insertion socioprofessionnelle, des plans de cohésion sociale (PCS) et des groupes d’actions locales (GAL) ou de collaborations entre centres culturels et maisons de tourisme.

Le Schéma d’accessibilité et de mobilité du Sud de l’Entre-Sambre-et-Meuse (SESSAM) est un outil de diagnostic et de prospective qui s’appuie sur une vision globale et intersectorielle de la mobilité. Au cours des 18 mois d’élaboration, il a constitué un espace de concertation et de coordination entre tous les acteurs de la mobilité. C’est aussi un outil opérationnel qui doit servir de support à la planification et à la mise en œuvre d’une politique concertée à l’échelle du territoire, pour répondre aux grands défis auxquels les communes doivent faire face en matière de mobilité. Plus de 30 actions y sont répertoriées et détaillées au travers de 6 axes afin de mieux articuler le développement territorial et les transports, d’améliorer le réseau routier, de renforcer le transport public, d’encourager les déplacements des piétons et des cyclistes, d’optimiser le transport de marchandises et d’améliorer la communication et la gouvernance.

Cette étude, initiée par la Plateforme intersectorielle du Sud de l’Entre-Sambre-et-Meuse et soutenue par le Ministre Wallon de la Mobilité, a été financée par le Service Public de Wallonie, le Bureau Economique de la Province de Namur et le Comité de développement stratégique de la région de Charleroi Sud-Hainaut.

[1]Beaumont, Cerfontaine, Chimay, Couvin, Doische, Florennes, Froidchapelle, Momignies, Philippeville, Sivry-Rance, Viroinval, Walcourt.

Documents et liens utiles

Suite à l’annonce, le 28 février 2013, du plan industriel de CATERPILLAR Charleroi et de ses conséquences en termes de pertes d’emplois, le Comité de développement stratégique de la région de Charleroi et du Sud Hainaut a rencontré les représentants des travailleurs de l’entreprise, inquiets quant à la pérennité du site. Le Comité de développement stratégique de la région de Charleroi et du Sud Hainaut a alors reçu un mandat des gouvernements wallon et fédéral afin de constituer une TASK FORCE. Les travaux de celle-ci ont permis d'étudier le plan industriel et d’en analyser les causes et conséquences au niveau macro et micro économique. Par ailleurs, plusieurs recommandations ont été formulées.

Documents et liens utiles

La Ville de Charleroi, soutenue en cela par le Comité de Développement Stratégique de la région de Charleroi et du Sud Hainaut, a été candidate à l’accueil des olympiades internationales des métiers, le Worldskills 2019. Les initiateurs de ce projet voulaient, avant tout, faire de cet événement une vitrine de la qualité des acteurs de l’enseignement et de la formation ainsi que du talent et des compétences des jeunes en Wallonie et à Bruxelles. Depuis plusieurs années, la région de Charleroi et du Sud Hainaut mise résolument sur l’enseignement, la formation et, plus largement, le développement des connaissances. Cette démarche portée par l’ensemble des forces vives de cette région intègre, notamment, plusieurs projets concrets : le Campus technologique, le Campus des sciences et de l'innovation technologique, la Cité des Métiers, l’Université ouverte.

 

La candidature de Charleroi a été annoncée à l'occasion de l’édition 2013 du Worldskills à Leipzig. En octobre 2014, un stand aux couleurs de la candidature a été organisé à l’Euroskills de Lille. A cette occasion, la Ville de Charleroi, soutenue par l’ensemble des forces vives de la région de Charleroi et du Sud Hainaut, a déposé officiellement sa candidature à l’organisation du Mondial des métiers, le « Worldskills » en 2019. Paul Magnette, le Bourgmestre de Charleroi et le Ministre-Président de la Wallonie, Philippe Suinen, l’ambassadeur de la candidature et Francis Hourant, le directeur de SkillsBelgium, ont présenté les atouts de la plus grande métropole wallonne. Il s’agissait également de supporter les 26 jeunes compétiteurs belges qui participaient à l’Euroskills Lille 2014. Les 16 et 17 mars 2015, Simon Bartley, Président, et Stefan Praschl, vice-Président de WorldSkills ont passé 36 heures en Wallonie pour jauger la qualité de la candidature. En août 2015, Worldskills international a malheureusement retenu la candidature de Kazan pour l’organisation de la compétition 2019.

 

Documents et liens utiles
Télécharger le fichier

Brochure Charleroi, Terre d'excellence

Télécharger le fichier

Worldskills Charleroi 2019, 6 raisons de choisir Charleroi